AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 On retente ? . p v . h a l e y .

Aller en bas 
AuteurMessage
Evan D. Garrison
e v a n ● « puisqu'on est jeune et con ... »
avatar

▬ Messages : 75
▬ Date d'inscription : 22/06/2009

▬ Tell Me More
▬ Métier: Officier de police
▬ Tes rêves:
▬ Tes relations:

MessageSujet: On retente ? . p v . h a l e y .   Mer 24 Juin - 9:51

    Evan c’était endormit très tard ce soir là. Pas qu’il ait fait la fête… Non loin de là. Evan n’était pas vraiment du genre fête mais il n’avait tout simplement pas réussit à s’endormir. Il pensait à beaucoup trop de choses. Sa vie avec Haley. Il avait envie de passer toute sa vie avec elle. De fonder une famille avec elle. Elle était pour lui beaucoup plus qu’une amourette de passage. Elle était celle qui lui fallait. La femme dont il avait toujours rêvé. Le seul problème étant le courage. Pas qu’Evan en manque. Alors ça non. Mais il avait peur… Il avait peur qu’elle refuse tout simplement de l’épouser. Ca faisait au moins un mois qu’il trainait avec la bague qui voulait lui offrir dans son étui dans sa poche. Alice, sa sœur, lui avait dit de tenter. Mais à chaque fois qu’il la voyait c’était la même chose. Il laissait la bague dans sa poche et faisait comme si de rien n’était. Il se rappelait encore du jour où il l’avait trouvé dans ce bar ivre … Au début il n’avait jamais pensé que cette femme était celle qu’il voulait à ses côté pour la fin de ses jours… Non il pensait qu’elle était juste une femme qui avait besoin d’aide et qui repartirait quand tout serait redevenu normal. Mais depuis six mois… C’était les plus beau mois qu’Evan n’ai jamais vécu… Evan avait pensé à tout cela jusqu’à pas d’heure pour finalement s’endormir et se réveiller à sept heure du matin comme d’habitude. C’était une journée comme une autre ce jour là mais sans travail… Il avait prit un jour de congé. Même si ce n’était pas vraiment le moment, il en avait terriblement besoin au moins il pourrait penser autre part que dans son lit. Son appartement était en ordre. Enfin assez en ordre pour un homme qui vit tout seul et qui passe sa vie dehors… Evan n’était en fait ici que pour dormir. En dehors de cela il était soit au travail soit avec Haley chez elle ou autre part. Du moment qu’il était avec Haley tout allait bien. Il alla directement sous la douche pour se réveillé. Il avait mal au crâne… Après s’être habillé de ses habituelles fringues banales il alla dans la « cuisine » qui était en fait la moitié du salon pour prendre une brique de lait et remplir un verre. Incroyable pour un homme non ? En fait, il a surtout été très bien élevé par sa mère dont il n’a plus de nouvelles depuis au moins deux ans… Enfin bon passons il n’aime pas trop repenser à la façon dont on l’a éjecté de la maison familiale. Il s’en fichait après tout… Ce n’était pas lui qui perdait le plus. Enfin passons… Il regarda la télévision pendant presque trente minutes en zappant sur des programmes plus nuls les uns que les autres. Il finit par reprendre du courage. Au pire, il aurait le droit à un « non » catégorique… Ouais mais si elle venait à se dire que pour lui ça devenait plus sérieux qu’elle ne le pensait … Non il n’avait pas le droit de penser une chose pareille. Ils avaient vécu de belles choses, elle ne pourrait tout simplement pas faire comme si rien ne c’était passé. Ils étaient grands. Il avait vingt quatre ans et il était temps qu’il se stabilise. Même si ses parents n’étaient pas vraiment un exemple pour lui … Il pouvait les citer… Ils c’étaient mariés très tôt, ils avaient eu Evan très tôt et aujourd’hui ils étaient encore mariés. Enfin il croyait qu’ils étaient encore mariés. Après tout, il avait coupé les ponts avec eux… Bon ce n’était pas plus le moment maintenant de repenser au démon du passé. En parlant de démons ? Il n’avait pas dit à ses collègues qu’il y croyait, il avait trop peur de se faire qualifier de fou. Mais cette histoire prend vraiment des proportions incroyables. Son père avait en partie raison. La police était dur mais bon nous savons tout que ce n’était pas l’argument principal de monsieur Garrison… Evan mit donc son portable dans sa poche et sortit de son appartement en veillant bien à fermer la porte… Il descendit et prit le premier bus qui pourrait l’amener au Hale’s. A cette heure, Haley devait déjà y être… Il rencontra sa voisine de palier dans le bus. Elle était particulièrement bavarde et un peut soulante sur les bords. Il réussit à s’en débarrasser quand il arriva à l’arrêt du Hale’s. Il sortit des excuses bidon tout en descendant du bus à toutes vitesses. Et le voilà devant le Hale’s. Il hésitait vraiment. Rien ne lui coutait de rentrer mais allait il avoir le courage de le faire … Il entra. A cette heure ci il n’y avait pas beaucoup de monde… Il était pratiquement vide et il n’y avait qu’une seule serveuse. Evan la connaissait bien. De toute façon il connaissait toutes les serveuses du Hale’s. Il y passait sa vie quand il n’avait rien d’autre à faire… Il s’approcha.

    l a . s e r v e u s e« Salut Evan, je te sers quelque chose ? »
    e v a n« Ouais un café noir s’il te plait… Je pratiquement pas dormit cette nuit … Et est ce que tu peux dire à Haley de je voudrais lui parler ? »
    l a . s e r v e u s e« Je te prépare ça et je vais te chercher Hale »

    Elle lui donna son café cinq minutes après et partit chercher Haley. Pendant ce temps là Evan s’assit dans un coin en attendant qu’elle arrive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haley M. Eastwood
    Si l'amour est un temple toi tu seras ma religion

avatar

▬ Messages : 273
▬ Date d'inscription : 20/06/2009

▬ Tell Me More
▬ Métier: Dirigeante du Hale's Club
▬ Tes rêves:
▬ Tes relations:

MessageSujet: Re: On retente ? . p v . h a l e y .   Mer 24 Juin - 11:02

« Biiiiiiip, Biiiiiiip, Biiiiiiip »


    Encore ce bruit strident qui sortait du réveil, comme chaque matin à 6 heures pétantes, difficile de se lever tôt quand on se couchait tard quasiment tout les soirs, quelle idée j'avais eu d'ouvrir un club ? J'avais encore du trop boire quand cet idée m'ai venue en tête, j'aurais très bien pu faire des études et faire un métier dont j'avais toujours rêvé, mais quand je m'étais retrouvée devant la conseillère d'orientation au lycée et qu'elle m'avait demandé ce que je voulais faire, je lui avait répondu que je ne savais pas, je n'ai jamais su ce que je voulais faire de ma vie et du coup je ne suis jamais à l'université, de toute façon, à cette période de ma vie je n'aurais pas était capable de suivre des cours, j'aurais fini par me faire renvoyer, alors j'avais passé plusieurs années à ne rien faire jusqu'au jour où mes parents m'ont forcé à me bouger, c'est à ce moment que j'ai ouvert ce Club qui aujourd'hui marche plutôt bien, alors même si les soirs où il faut rester jusqu'à la fermeture et revenir le matin dés l'ouverture sont dur, le Hale's Club est la seule chose que j'ai réussis dans ma vie, alors je n'ai rien à regretter.

    C'est donc d'un pas trainant que je me dirigeais vers ma salle de bain pour prendre une douche afin de me réveiller, ceci fait, il fallait que je m'habille, après avoir passé une dizaine de minutes devant mon armoire ouverte, j'attrapais un jean et un débardeur tout simple noir, pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple ? Avec ce genre de fringues, même pas besoin de vérifier si les couleurs s'accordent ! Une fois habillée, je me séchais les cheveux avant de les lisser, en me brûlant plusieurs fois avec le fer à lisser, déjà qu'en temps normaux j'étais malhabile, mais alors le matin, c'était pire ! Il me fallut donc au moins trois quarts d'heures avant d'être enfin prête. Sans même prendre mon petit déjeuné, je quittai mon appartement pour partir en direction du Hales.

    Une fois arrivée, j'avais tout les comptes à faire, les commandes à passer, les trucs bien chiants qui me prennent chaque matin plusieurs heures. J'étais donc en train de faire tout ça, en faisais des pauses d'au moins 5 minutes après chaque calcule chiant fait à la calculatrice, ben oui je vais pas calculer moi même c'est déjà trop compliqué pour moi ! Bref, j'étais en train de gribouiller dans le coin d'une des feuilles de commande quand l'une de mes collègue vint me voir, elle m'annonça qu'Evan était là, et qu'il voulait me parler, soudain je me sentie beaucoup mieux ! Moins fatiguée et beaucoup plus motivée, pas à continuer mon boulot, motivée à allez voir Evan !


    « Ha chouette, tiens je te laisse t'occuper des commandes, j'ai déjà fait les comptes ! »

    Sans rien dire de plus je laissais à ma collègue ma fiche de commande toute gribouillée et je m'apprêtais à rejoindre Evan, mais avant ça, je me retournais vers ma collégue pour lui dire un dernier petit quelque chose.

    « Par contre, jette celle ci et prends en une autre, je suis vraiment nulle en dessin ... »

    Sur ces mots je quittais la réserve pour rejoindre la pièce principale du bar, où Evan m'attendais, je me dirigeais vers lui toute souriante.

    « Evaaaan ! Ça fait du bien de te voir ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spiteetmalice.forumactif.org
Evan D. Garrison
e v a n ● « puisqu'on est jeune et con ... »
avatar

▬ Messages : 75
▬ Date d'inscription : 22/06/2009

▬ Tell Me More
▬ Métier: Officier de police
▬ Tes rêves:
▬ Tes relations:

MessageSujet: Re: On retente ? . p v . h a l e y .   Ven 26 Juin - 14:36

    Evan attendait patiemment Haley. Il cherchait comment il pourrait amener l’idée de fonder une famille avec elle dans la discussion. D’autant plus qu’elle n’aurait sans doute pas beaucoup de temps. Elle travaillait, pas comme lui… Peut-être qu’il pourrait lui proposer de l’aide. Enfin bon passons. Ouais Evan était assez serviable et il n’aimait pas du tout n’avoir rien à faire… Il bu quelques gorgées de son café en attendant. Que pourrait-il bien dire ? Il n’aimait pas faire comme tous les autres. Il aimait l’originalité et ce qui sortait de l’ordinaire. C’est sans doute pour cela qu’il croyait à ces histoires de démons. C’était franchement incroyable. Il avait vu un tas de choses dans ses années d’officier de police. Mais des histoires de démons jamais. Tout le monde cherchait une explication logique à cela mais franchement il faut croire qu’il y avait des choses très étranges dans cette affaire. Enfin bon. Personne dans la police ne pensait comme lui. C’est sur que ce serait franchement trop facile mais rien ne prouvait le contraire. Il faut vraiment se le dire… Vous croyez quoi ? Qu’un meurtrier ne peut laisser aucunes traces. La lettre de la femme était d’autant plus étrange. Enfin bon passons on ne va pas s’attarder sur sa façon de penser sur cette affaire maintenant. Il avait d’autres choses bien plus importantes à penser… Cela ne faisait que deux ans qu’il était à Caldwell et il avait tout trouvé ici. Un travail. Sa sœur qui est venu aussi ici et l’amour. L’amour était le plus important dans tout cela. Surtout que la vie est courte et qu’Evan considérait que la chose la plus importante dans la vie était la réussir parce qu’on en avait qu’une seule et que pour la réussir il lui fallait l’amour… Il était sur et certain qu’il serait un bon papa et un bon mari. Qu’il serait le genre de gars que tout le monde voudrait même si parfois il était chiant. Personne n’aimait les personnes parfaites. Il était comme il fallait et cela était très bon… Maintenant il fallait que Haley sois aussi sure que lui. Elle était un élément important dans sa vie et pour le moment il ne voyait pas d’autres femmes dans ses bras. Et il ne pensait pas qu’un jour il en verrait une autre. Il était trop tard maintenant pour reculer. Il savait qu’il n’avait jamais éprouvé cela pour une femme auparavant et si c’était tombé sur Haley c’était parce que c’était comme ça … Quand il l’avait vu dans ce bar c’est vrai qu’au départ il aurait pensé qu’elle repartirait directement mais non elle était resté. Il l’avait aidé et il faut dire qu’elle avait très bien réussit. Le Hale’s avait monté de célébrité ces derniers temps et elle avait des clients particulièrement attaché et sympathiques. Que demander de plus ? Peut-être plus de clients. Ouais bon j’arrête avec mes bêtises. Il ne l’avait pas vraiment vu arrivé. Il était dans ses pensées depuis dix minutes. C’est incroyable, elle était toujours de bonne humeur. Elle pouvait redonner le sourire à n’importe quel malheureux. Le jour précédent il avait eu du fil à retordre avec un jeune. Enfin bon la routine et il n’avait pas eu le temps de la voir. C’était dur quand on pense qu’il pensait tout le temps à elle quand elle n’était pas là. Amoureux jusqu’au bout le petit Evan…

    e v a n« Haley ! Tu m’as manqué ! Tu vas bien ? Ca va aujourd’hui il y a pas beaucoup de clients… Je ne te dérange pas ? Si t’as du travail je peux repasser plus tard…

    Une tentative pour se défiler ? Oui quand elle était là il perdait tout son courage… Le pauvre. Il avait tellement envie de l’épouser mais il avait aussi tellement peur qu’elle parte en courant. Il avait confiance mais il ne savait pas… Il se posait trop de questions. Si seulement il pouvait déceler une envie chez elle de passé toute sa vie avec lui… Si seulement elle pouvait lui dire explicitement si elle le voulait ou pas avant qu’il ne se jette à l’eau. Quoiqu’il en soit. Il le ferait un jour. Qu’elle lui parle ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haley M. Eastwood
    Si l'amour est un temple toi tu seras ma religion

avatar

▬ Messages : 273
▬ Date d'inscription : 20/06/2009

▬ Tell Me More
▬ Métier: Dirigeante du Hale's Club
▬ Tes rêves:
▬ Tes relations:

MessageSujet: Re: On retente ? . p v . h a l e y .   Ven 26 Juin - 19:36

    Houla, il avait envoyé l'une de mes collègues me dire qu'il voulait me parler, et maintenant il disait qu'il qu'il pourrait repasser plus tard si j'avais du travail, mais vu le nombre de client à l'heure actuelle dans le bar, j'avais vraiment pas beaucoup de travail,surtout que je n'étais pas seule, enfin bref, sa réaction était surprenante, des fois j'avais vraiment du mal à suivre son raisonnement, peut être parce que j'étais blonde qui sait ? En tout cas, je le trouvais toujours aussi mignon, même quand il avait l'air bizarre, alors que voulez vous répondre à ça si ce n'est un grand sourire ? Certes, c'est facile de sourire tout le temps sans vraiment savoir pourquoi, c'est sans doute encore du à ma couleur de cheveux ça. Enfin revenons en à nos petits moutons en formulons une réponse un peu plus constructive.

    « Je vais bien, même si je suis un peu fatiguée. Et toi ? Et puis, tu ne me dérange jamais .. »

    Sur ces mots, je m'approchais de lui, le sourire toujours accroché aux lèvres, afin de déposer un baiser sur les siennes quoi de plus normal pour un couple ? C'était ma façon à moi de lui dire bonjour, comme un couple, je me sentais fière rien qu'à penser ce simple mot « couple », combien de fois dans ma vie avais-je étais capable de construire une véritable relation ? A bien y réfléchir, il n'y en avait que deux, la première au lycée, avec un dénommé Jason, mon antithèse à l'époque, populaire, beau, quasi parfait, quand moi j'étais encore cette malheureuse française venue vivre en Amérique sans s'habituer au changement de pays, alors je restais dans mon coin, je ne communiqué pas, par soucis de langue sans doute, ben oui je parlais français moi ! Je n'étais pas encore Bilingue à l'époque. Donc bref, c'était ce fameux Jason qui m'avait rendue comme j'étais aujourd'hui, toujours de bonne humeur, ouverte et sociable, il ne m'avait pas appris la maladresse, ça malheureusement ça a toujours fait partit de ma vie et ça ne changerais jamais, enfin bon, j'avais beaucoup appris grâce à Jason, mais il est mort d'une overdose, la bonne blague celui que je considérais comme un héros était en fait un toxico ! Je me suis toujours dis que j'étais trop niaise … Pauvre de moi. Après la mort de Jason je me suis à nouveau refermée, j'étais une adolescente déprimée, qui a était jusqu'à l'extrême, tentative de suicide ce n'est pas rien, c'est sans doute comme ça que réagissent les filles qui croient trop au grand amour, j'avais survécus et malgré mes remords du moment où j'ai réouvert les yeux, aujourd'hui je remercie le ciel de ne pas m'avoir accueillie, au passage je suis aussi de celle qui ne croient pas à un quelconque paradis et encore moins à un dieu. Quoi qu'il en soit suite à cette désastreuse histoire, même en vie je n'arrivais pas à me relever, j'ai lâcher les études pour vivre au crochet de mes parents, je suis devenue à moitié alcoolique et c'est à ce moment qu'est arrivé mon nouveau prince charmant, un vrai cette fois, le vrai ! Il ne me connaissait absolument pas et il m'a aidé, sans lui je serais toujours cette pauvre fille qui passaient ses soirée à boire, alors merci qui ? Merci Evan ! C'est aussi grâce à lui que je bosse aujourd'hui, parce que bon, bourrée et salariée, ça à beau rimer, ce n'est pas compatible, grâce à Evan le jour où mes parents m'ont fichue à la porte j'ai été capable de faire quelque chose de ma vie et voilà comment naquis le Hale's Club et le grand amour ! Ce n'est pas vraiment digne d'un conte de fée, mais c'est mon conte à moi et c'est suffisant à mes yeux.

    C'est bien beau tout ça, mais revenons en à nos véritables petits moutons, dans ce fameux club, avec ce fameux grand amour qui à quelque chose à me dire. Après mon baiser, je partis de l'autre côté du bar afin de me servir un petit café, rien de mieux pour rester éveillée toute la journée, se bourrer de café ! Notons au passage que je fais comme chez moi, je me sert un café sans même payer, oui c'est mal mais bon, c'est mon club alors je peux bien faire ce qui me plait non ? Et la moindre des politesse, reste quand même de partager ce privilège avec quelqu'un.

    « Tu veux quelque chose ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spiteetmalice.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: On retente ? . p v . h a l e y .   

Revenir en haut Aller en bas
 
On retente ? . p v . h a l e y .
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spite & Malice :: Caldwell City :: Hale's Club-
Sauter vers: